lundi, 17 November 2014 23:04

Sur les Traces de Landru

une pièce de Michel GERVAIS      mise en scène par  Rita Sallustio

 

 Affiche de la pièce Landru 2014  

Création au BOZAR en Octobre 2013

Reprise à Agadir au Maroc en Mars 2014

Résumé de la pièce

Elle est présentée dans une ambiance d’euphorie d’après-guerre, au rythme du french cancan et de chansons tirées des chansonniers français des années 20.
C’est une histoire entièrement calquée sur la vie réelle de Henri-Désiré Landru, un criminel en série qui, un jour, sans trop savoir pourquoi, a basculé dans le piège de l’argent "facile" à gagner pour ensuite se retrouver dans l’obligation de tuer ses victimes (pour la plupart des femmes seules) afin d’éviter l’horreur du bagne de Guyane.
Landru, un être secret, étrange, intelligent, érudit, inventif, poli, d’éducation galante,….une liste de qualificatifs qui, a priori, auraient pu servir à la construction d’un destin "d’homme heureux".
Landru a cependant choisi le sombre couloir qui mène à une triste gloire.
Sans doute, dans l’étrange contexte de la période de guerre et d’après-guerre, s’était-il habitué, comme la plupart des soldats, à considérer la mort "de l’autre" comme une nécessité pour permettre sa propre survie?
Car il avouera à ses psychiatres, dans le cadre de l’enquête, qu’il dérobait ses victimes pour subvenir aux besoins économiques de sa famille.
C’est d’ailleurs tout ce qu’il avouera comme méfaits. Il se voyait comme un simple séducteur et escroc: rien de grave à ses yeux.
Pour ce qui est des crimes, dont il était aussi accusé, il clamera son innocence jusqu’au bout.
Son procès a suscité un vif intérêt dans toutes les couches de la population française y compris les politiques et les artistes.
Son avocat, un ténor du barreau français, le défendra de manière magistrale, mais les suspicions de preuves trop flagrantes convaincront finalement le Ministère Public et les jurés de sa culpabilité.
Il sera guillotiné le 30 novembre 1921.

 

 

 

 Distribution

 

 Technique

 

Video

 

   
colonne1
  Francesco Saporito: Gavroche
  Jacques Polfort: Maître Godefroy
  Ekaterina Goloubkova: Arlette
  Nicole Vanhoutvinck: Mme Serin
  Jean-Luc Appart: le Poilu
  Myriam de Pierpont: la Soeur
  Joanna Basztura: Mme Delplanque
  Peppino Capotondi: Landru
  Maria-Rosa De Paolis: Anna
  Fatiha Mehladi: Marie-Catherine
  Véronique Rihoux: Fernande
  Elisa Agnolini: Colette
  Damien Bachy: Inspecteur Riboulet
  François Bridelance: le Maton
  Nicole Dassonneville: le Médecin
  Pascaline Deuquet: la Psychiatre
  François de Pierpont: le Juge
  Luc Petit: Maître Moro-Giafferi
 
 
Danseuses cancan:
 
Maria Di Nunzio,
Ekaterina Goloubkova, 
Anna Vardanyan, 
Maria Rosa De Paolis, 
Dorota Myszkorowska

 

 

 

 
Adaptation, Mise en Scène,
Sons & Lumière :

Rita Sallustio
  Décors projetés et Régie : Christophe Bravin
  Costumes: Costhea, Sara
  Affiche: Théodore Kassapis
  Programme: R.Sallustio, P.Aberg
  Secrétaire-Accueil: Jenny Rindin
  Assistante ATIE: Nicole Dassonneville
 
 
 


 
 
 

 

 

 

 

 

 

         

video150px

 

 

Photos

 

 

 

Landru bozar
Landru bozar Landru bozar

 

 

  colonne1

 

Lu 1774 fois