lundi, 22 October 2012 08:00

Le Bourgeois Gentilhomme

une pièce de Molière      mise en scène par  Rita Sallustio

 

 Le Bourgeois Gentilhomme  Représentation au BOZAR 
Octobre 2012
 
 

Résumé de la pièce

Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet en cinq actes, en prose, de Molière, représentée pour la première fois le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV, au château de Chambord par la troupe de Molière. Cette pièce incarne le genre de la comédie-ballet à la perfection. Elle répondait au goût de l'époque pour ce qui était nommé les turqueries.

Nous sommes en 1670 dans la maison de Monsieur Jourdain, un bourgeois de Paris. M. Jourdain est un riche bourgeois dont l'obsession est d'appartenir à la noblesse. Il s'efforce pour y parvenir d'acquérir les manières et la culture nécessaires en multipliant les leçons particulières (musique, danse, escrime, philosophie) qui sont chacune d'entre elles des scènes parodiques. Quoique marié, il convoite une marquise qui se joue de lui avec la complicité de son amant, le comte Dorante. La fille de M. Jourdain, Lucile, aime Cléonte mais le père s'oppose à leur mariage parce qu'il n'est pas noble. Aussi les jeunes gens vont-ils user d'un stratagème pour obtenir son accord, en utilisant son goût des honneurs… 
L'ATIE vous invite à passer une belle soirée ou un bel après-midi en écoutant ou réécoutant cette belle Comédie classique toujours aussi juteuse en goût et en humour, malgré ses 5 siècles d'âge.

Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet en cinq actes, en prose, de Molière, représentée pour la première fois le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV, au château de Chambord par la troupe de Molière. Cette pièce incarne le genre de la comédie-ballet à la perfection. Elle répondait au goût de l'époque pour ce qui était nommé les turqueries.

 Bref rappel du contexte historique

L'Empire ottoman étant alors un sujet de préoccupation universel dans les esprits, et que l'on cherchait à apprivoiser. L'origine de l'œuvre est liée au scandale provoqué par l'ambassadeur turc Suleyman Aga qui, lors de sa visite à la cour de Louis XIV en 1669, avait affirmé la supériorité de la cour ottomane sur celle du Roi-Soleil. 

 

 

 Distribution

 

 Technique

 

Video

 

   
colonne1
Maria Dinunzio: Maître de Danse
Marie Alonzo: Maître de Musique
Luc Petit:
Maître d'Armes
Nicole Dassonneville:
Maître de Philosophie
Joanna Basztura:
Maître Tailleur
Katia Mattioni,
Isabelle Vandenbosche:
 
Elèves et laquais
Jacques Polfort:
Monsieur Jourdain
Pascaline Deuquet:
Madame jourdain
Nicole Vanhoutvinck:
Nicole, Servante
Franco Saporito:
Covielle, Valet
Renaud Aubecq:
Le Comte
Alice Jaume:
La Comtesse
Thierry Masson:
Chevalier
Elise Agnolini:
La fille des Jourdain
 
Danseuses:
 
Dorota Myszkorowska,
Maria Di Nunzio,
Lucia Badalamenti.
 

 

 

 

 
Adaptation,
Mise en Scène,
Sons & Lumière :

Rita Sallustio
  Régie décors: Franco Saporito
  Costumes, accessoires: Costhea, les acteurs
  Programme: Rita Sallustio, Patrick Aberg
  Secrétaire-Accueil: Jenny Rindin
  Affiche: Théodore Kassapis
 
 

video150px

 

 

Photos


 

Bourgeois (14)
Bourgeois (14) Bourgeois (14)

 

 

  colonne1

 

Lu 1682 fois